Expo Béton 2022 : le caucus de sénateurs de Kinshasa  » l’ancienne ville de Kinshasa la belle est aujourd’hui un monstre urbain »

Autrefois Kinshasa la belle, aujourd’hui la capitale de la République démocratique du Congo est comparable à un monstre urbain, sans cadastre ni véritable plan de développement. 

C’est le constat fait, ce jeudi 01 décembre 2022, par les sénateurs élus de la ville province de Kinshasa dans un rapport lu par le rapporteur de ces élus, le sénateur Patrick Lubala  à l’ouverture de la deuxième journée du forum Expo Béton 6é édition.

« Kinshasa est aujourd’hui le prototype d’une ville à urbanisation anarchique et non contrôlée par le pouvoir public. L’administration a perdu tout contrôle de lotissement. Une ville livrée à elle-même. Des  lotissements anachroniques se métastases partout. Cette situation démontre donc l’absence de l’autorité de l’État de la ville de Kinshasa autrefois le miroir de la République démocratique du Congo », a fait savoir le sénateur Patrick Lubala Rapporteur. 

Ainsi les sénateurs de la ville de Kinshasa proposent une relecture dynamique du cadre légal qui organise la décentralisation pour refonder la gouvernance locale que pour renforcer les interactions fonctionnelles entre les communes, le gouvernement provincial et le gouvernement central.

A LIRE  RDC: un mort et huit blessés, bilan de l’incendie d’un dépôt de carburant à Kinshasa

Ce travail des sénateurs de Kinshasa vise un seul objectif : donner à l’institution municipale un cadre politique efficace pour renforcer la résilience des pratiques administratives locales. 

« Face aux exigences de la gouvernance performante de proximité, toutes nos propositions sont confiées au service d’un objectif principal que la Commune qui est l’administration la plus proche des citoyens, puisse pleinement reconquérir ses prérogatives de première échelon du pouvoir d’État et apportée des réponses salutaires et cohérente aux attentes de l’ensemble de notre population », a-t-il fait savoir le sénateur Patrick Lubala.

Ces  propositions du caucus de sénateurs de Kinshasa se fondent sur le diagnostic et l’évolution de ce qui revient une des caractéristiques de la République démocratique du Congo en matière d’organisation et d’administration, à savoir : la divergence chronique entre les textes et la réalité. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.