Expo Béton édition 2022: Godé Mpoyi : « le développement d’un réseau ferroviaire permettra de résoudre le problème des embouteillages à Kinshasa »

Pour résoudre les problèmes des embouteillages monstres qui rongent la ville de Kinshasa, Godé Mpoyi, président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa estime qu’ il faut impérativement développer le réseau ferroviaire qui est, d’après lui, le seul moyen pour transporter des milliers de personnes en un temps record. 

Godé Mpoyi a émis cette réflexion, ce jeudi 1er décembre 2022, au cours de la deuxième journée du forum Expo Béton qui s’est ouvert depuis le mercredi 30 novembre 2022, à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo (RDC).

Ces assises d’une importante capitale pour le développement des villes de la République démocratique du Congo, abordent les questions liées aux infrastructures et la rénovation de la ville de Kinshasa.

 Cette sixième édition du forum Expo Béton a comme thème : « 5 Piliers pour rebâtir Kinshasa Horizon 2036 vus par les Sénateurs de la ville de Kinshasa ».

En sa qualité du président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, Godé Mpoyi,est intervenu ce jeudi 1er décembre 2022 a ce forum et s’est appesanti sur la  question liée à la mobilité. 

A LIRE  Christophe Mboso au bureau sortant de l'Assemblée nationale : "Vous avez fait preuve de fair-play, vous avez fait preuve de tolérance politique"

D’après lui, le transport multimodal est le soubassement de l’économie. Sans mobilité, il est impossible de parler d’échanges commerciaux ou d’investissements.

« Les textes qui réglementent nos routes existent, même pour  des conducteurs de motos communément appelés Wewa. La législation existe mais malheureusement elle ne prévoit pas de sanctions à l’encontre des récalcitrants. Il existe même des dispositions qui permettent aux véhicules des autorités de prendre le sens contraire de la voie car ces gouvernants en droit à une protection dans un monde où règne le terrorisme.Les moyens divers tel fluvial, train urbain,… doivent être bien étudié pour leurs rentabilités », a dit le président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, Godé Mpoyi. 

Lors de la cinquième édition de forum ténu l’année dernière, le président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa avait déjà salué l’idée d’éclater la ville province de Kinshasa en quatre (4) grandes villes mais il insiste sur les problématiques de la bonne gouvernance et de leadership.

A LIRE  Félix Tshisekedi : "Pour avoir perdu plusieurs parents et proches, je suis mieux placé pour témoigner sur les ravages causés par la Covid-19"

D’après lui, le problème de développement de la République Démocratique du Congo en général et de la ville province de Kinshasa en particulier ne se pose pas du fait de sa grandeur, mais plutôt par manque des dirigeants capables de mettre l’intérêt général de la population avant toute chose.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.