FOGEC : les internautes dénoncent la non mise en exécution de l’ordonnance Présidentielle et exigent la démission immédiate d’Eustache Muhanzi

L’ordonnance signée depuis le 24 mai dernier par le Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo portant nomination des membres du conseil d’administration du Fonds de Garantie de l’Entrepreneuriat du Congo (FOGEC) n’a pas encore été mise en exécution jusqu’à ce jour.

Sur les réseaux sociaux les voix s’élèvent. À en croire les internautes, le ministre de l’Entrepreneuriat, Petites et Moyennes Entreprises (EPME), Eustache Muhanzi bloque la mise en place de cette structure étatique en refusant de notifier délibérément ses mandataires.

Ces adeptes du web exigent par ailleurs la démission immédiate du ministre UNC, qui, selon eux, sabote l’ordonnance présidentielle et combat le chef de l’Etat en bloquant un de ses projets phares visant à
créer des millionnaires congolais et une classe moyenne prospère.

Pour rappel, l’ordonnance présidentielle avait été lue mardi 25 mai 2021 sur la chaîne nationale par Tina Salama, Porte-parole adjoint du Chef de l’État.

Le conseil d’administration est composé de personnalités suivantes :

A LIRE  Kinshasa : la marche de l'UNC interdite pour raison de contamination massive de la Covid-19

• Mukanya Katanga Évariste (Président du Conseil D’administration);
• Munzemba Kompa Laurent (Directeur Général) ;
• Garuka Gukara Hélène ( Directrice Générale Adjoint)
• Samy Fataki Patrick;
• Kilolo Bunda Deogratias;
• Moussa Kabuakumbi Moïse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.