Grand Katanga-Guerre de succession à la coordination de l’Union Sacrée : Muyambo attaque frontalement Kyabula

Rien ne va plus entre le baronnie Jean-Claude Muyambo et le Gouverneur Jacques Kyabula Katwe. La guerre de leadership pour la coordination de l’Union Sacrée de la Nation dans le Haut-Katanga en est la cause principale.

Mais le problème est peut-être plus grave. L’Union Sacrée souffre aujourd’hui d’un mal nouveau et profond : une absence de leadership. Cela tient, bien sûr, à des raisons arithmétiques : aucun moteur, fût-il 100 % USN , ne suffit plus à entraîner l’ensemble. Mais plus fondamentalement, ce sont les dirigeants politiques eux-mêmes qui sont faibles. Comme le résume une source au plus près des notabilités Katangaises, « le tour de table n’a plus rien à voir avec ce qu’il était avant et la confiance n’est plus de mise ».

En effet, au cours du meeting dernier tenu à Lubumbashi dans le cadre de la rentrée sportive en LINAFOOT du FC St.Loi Lupopo, Jean-Claude Muyambo qui s’était autoproclamé Coordonnateur de l’Union Sacrée dans l’espace Grand Katanga après le décès de Kyungu , a sérieusement été pris à partie par les Supporters du club de la capitale cuprifère.

A LIRE  Les membres d’Ensemble appelés à clarifier leur position (Déclaration)

Sur Twitter, Jean-Claude se lâche et attaque frontalement le Gouverneur Jacques Kyabula tout en le qualifiant de   » poids mouche  » .

Muyambo promet de cracher toutes les vérités lors de son meeting de ce samedi 30 octobre 2021 à 14h00, dans la commune de Lubumbashi, en réaction de la provocation des pro- Kyabula.

« Muyambo parle demain. Que dira le patron de l’Union Sacrée de la Nation/Katanga ? Seul lui en connait les secrets. Certes, va cogner fort. Le fait qu’il ait été attaqué dans un meeting par un poids mouche sans jugeote devenu djaleluste. Demain, Muyambo vomira du feu comme un volcan « , a-t-il promis.

Ce sont les enfants d’un même père se revendiquant acteurs principaux du pouvoir qui s’attaquent par médias interposés. Cet état de choses met à mal la capacité de l’Union Sacrée de la Nation à travailler pour le besoin de la population.

Jacques Kyabula ? Ses tergiversations démontrent la fragilité de la coalition au pouvoir. Union Sacrée ? Après un début flamboyant, son président est fragilisé aux yeux de ses partenaires.

A LIRE  RDC: Denis Kadima officiellement Président de la CENI

objectif-infos

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.