Halte à l’intox : CAA respectueux du gouvernement n’a pas vendu des billets à 600$ sur la ligne Lubumbashi – Kinshasa comme l’allègent 3 retardataires (mise au point)

Le jeudi 24 mars 2022, trois passagers de vols CAA (Compagnie Africaine d’aviation) en partance pour Kinshasa au départ de Lubumbashi se sont présentés en retard au comptoir d’embarquement et par conséquent n’ont pas pu être embarqués sur le vol.

Fort malheureusement, ces passagers ont publié une vidéo dans les réseaux sociaux selon laquelle la CAA aurait vendu les billets sur la ligne Lubumbashi-Kinshasa au prix de 600$, foulant ainsi l’arrêté Ministériel fixant les prix du transport aérien en RDC.

La CAA tient à informer qu’elle n’a nullement l’intention de déroger aux tarifs du gouvernement auxquels elle se conforme depuis aout 2021.

Au cours de l’ouverture des états-généraux de la communication et médias, le Président de la République, SE Felix. A. Tshisekedi Tshilombo a déclaré : « Les fake news constituent une véritable menace contre notre société » et c’est dans cet élan que la CAA se réserve le droit de poursuite contre des passagers mal intentionnés ainsi que les médias qui relaient ces fakenews afin qu’ils puissent, devant les cours et tribunaux, prouver leurs allégations.

A LIRE  Le Vatican et le pape François, cibles des infox de la mouvance QAnon

CAA demeure respectueuse des lois qui régissent notre pays et particulièrement le secteur de l’aviation civile.

Département Communication 

Fait à Kinshasa le 25 mars 2022

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.