Interdiction de lever des corps le weekend à Kinshasa (Sylvano Kasongo)

« Les levées des corps interviendront de lundi à jeudi. Du vendredi au samedi, ce ne sera que pour des cas exceptionnels et ne seront autorisés que 5 corps par morgue », annonce le commandant de la Police/Kinshasa.

L’idée est, selon le Général Sylvano Kasongo, « de lutter pour qu’il y ait le moins de gens possible dans des morgues. Quand le nombre est limité, il n’y aura pas beaucoup de contaminations » au Covid-19.

Parce que « nous avons constaté que c’est souvent dans des deuils qu’il y a beaucoup de contaminations ».

À cette occasion, il rappelle même « l’arreté du gouverneur de la ville de Kinshasa interdisant le dépassement de plus de 50 personnes dans les lieux de deuil » de la morgue au cimetière.

Jeton d’accès à la morgue

« Nous avons tenu une réunion avec les responsables des hôpitaux et des morgues pour y mettre de l’ordre. Desormais, l’admission aux morgues est soumise à la présentation d’un jeton qui sera remis par la morgue lors du dépôt de la dépouille pour un nombre limité de personnes.Tout celui qui n’aura pas de jeton à la morgue sera interpellé par la police », prévient-t-il.

A LIRE  Lutundula dénonce le soutien rwandais au M23: « Le Rwanda a attaqué le camp de Rumangabo en RDC »

 »La pandémie de Covid tue, mais beaucoup de gens n’y croient pas. Il suffit de faire la ronde des morgues et des hôpitaux pour s’en rendre compte ».

Le Général Sylvano Kasongo exhorte la population au « respect de gestes barrières dans des morgues, notamment le lavage des mains et le prélèvement des températures aux entrées et le port obligatoire et correct des masques ».

Dieumerci Lusakumunu topcongo/bisonews

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.