Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

vendredi, octobre 15, 2021
57,269
Personnes infectées
Updated on October 14, 2021 6:51 pm
5,250
Personnes en soins
Updated on October 14, 2021 6:51 pm
50,930
Personnes guéries
Updated on October 14, 2021 6:51 pm
1,089
Personnes mortes
Updated on October 14, 2021 6:51 pm

Ituri : 4 chefs coutumies accusés d’avoir des liens avec les miliciens CODECO dans le territoire de Djugu

4 chefs coutumiers suspendus de leurs fonctions par l’administrateur du territoire de Djugu, Adel Alingi Makuba. Ces derniers sont accusés d’avoir de liens avec les miliciens du coopérative pour le développement du Congo (CODECO) qui sont très actifs dans ce territoire depuis plusieurs années déjà.
« Nous n’allons pas accepter des bêtises cette fois-ci. Raison pour laquelle, nous venons de suspendre encore 4 chefs de groupements : Oga, Jili, Kpodu et Kobi. Tous du secteur de walendu tatsi et j’ai déjà mis leurs intérimaires à leurs places. Ces chefs ne nous aident pas pour le rétablissement de la paix dans notre territoire mais ils accompagnent plutôt les exactions des miliciens de CODECO et les cachent dans leurs entités. C’est une complicité d’un mauvais goût et qui mérite une telle sanction disciplinaire. Nous continuons d’investiguer, d’ici là vous aurez une autre vague. Ils doivent seulement respecter les instructions de la hiérarchie pour échapper à cette opération », a dit ce mardi l’administrateur du territoire de Djugu.
Selon nos sources,  cette suspension intervient après celle de quatre autres chefs coutumiers de ce territoire la semaine dernière pour les mêmes griefs.
Adel Alingi s’indigne de la montée des attaques des miliciens dans ce territoire.
« Nous sommes tellement menacés par ces miliciens ce dernier temps. Ils nous attaquent ici et là et nous avons perdu nos compatriotes et des dégâts sont enregistrés. Mais restons soudés et faisons confiance en notre armée qui travaille jour et nuit pour la restauration de l’autorité de l’Etat dans notre cher territoire. J’appelle la population de ma juridiction à une vigilance et dénoncer tout cas suspect », a ajouté l’administrateur du territoire.
Les miliciens CODECO ont multiplié les attaques dans le territoire de Djugu, Mahagi et une partie d’Irumu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.