Ituri : près d’un million deux-cents mille déplacés suite aux atrocités des groupes armées

Selon le rapport de la coordination des affaires humanitaires OCHA, près d’un million deux cents mille déplacés sont enregistrés depuis le mois de juin 2018 dans les territoires de Djugu, Mahagi et d’Irumu, en province de l’Ituri.
Parmi ces déplacés, environ 200 mille ont fuit les récentes atrocités perpétrées depuis janvier 2020 à cause des groupes milices qui oeuvrent dans ce territoire. Plus de 880 mille autres ont abandonné leurs villages, il y a plus d’une année suite aux attaques des groupes armés. La plupart de ces personnes sont disséminées dans 63 sites à travers la province. D’autres sont hébergées dans des familles d’accueil. Elles sont dépourvues de tout.
Nombreux parmi ces déplacés ont été victimes d’incendie de leurs maisons. Ils manquent des vivres, des médicaments et d’autres besoins essentiels.
Selon certains membres du comité des déplacés, il y a des personnes qui n’ont pas encore bénéficié de l’assistance en vivres depuis environ six mois en territoire de Djugu.
Selon nos confrères de la radio Okapi.net, le coordonnateur humanitaire adjoint des Nations-Unies en RDC, Diego Zorilla est attendu ce lundi 18 mai à Bunia pour mieux apprécier la situation humanitaire des personnes déplacées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.