Justice : Jean Jacques Mamba placé en résidence surveillée

Après son audition auprès du procureur général près de la cour de cassation ce samedi 23 mai, le député national Jean-Jacques Mamba a été placé en résidence surveillée.
Ce, après que le député ait été jugé en procédure de flagrance devant la Cour de Cassation.
D’après l’extrait de rôle de la haute cour, l’affaire est envoyée au 27 mai. Un renvoie décidé dans le but de permettre à Jean-Jacques Mamba, qui a soulevé des exceptions, de constituer son conseil et de comparaître en toute décence.
Signalons que Jean Jacques Mamba est poursuivi pour faux et usage de faux.

A LIRE  Dossier Kamerhe en Justice : l'ACAJ estime que l'arrêt de la Cour de cassation est un frein à la lutte contre la corruption

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.