Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

lundi, septembre 27, 2021
56,617
Personnes infectées
Updated on September 27, 2021 3:14 pm
24,676
Personnes en soins
Updated on September 27, 2021 3:14 pm
30,858
Personnes guéries
Updated on September 27, 2021 3:14 pm
1,083
Personnes mortes
Updated on September 27, 2021 3:14 pm

Kabuya aux militants de l’UDPS : “Si l’un d’entre vous s’en prend aux édifices de l’église catholique, je serais le premier à exiger qu’il parte à Makala”

Le secrétaire général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS),

Augustin Kabuya,

, est monté au créneau ce dimanche 1er août 2021 pour fustiger les attaques perpétrées contre les édifices de l’église catholique de la République démocratique du Congo.

C’était au cours d’une communication faite au siège du parti situé dans la commune de Limete à Kinshasa, en présence de plusieurs combattants et militants du parti présidentiel. Augustin Kabuya a appelé ces derniers à s’abstenir de toute violence.

Il y a des moutons noirs qui pensent qu’ils peuvent ternir l’image de l’UDPS et du chef de l’État. Nous, nous sommes des gens pacifiques, nous sommes des non violents. Nous sommes un parti politique de la non violence. Si j’apprends que tel que vous êtes là, partout où vous habitez, vous apprenez qu’il y a quelqu’un qui veut profiter de la situation politique pour aller s’en prendre aux édifices de l’église catholique, il faut l’arrêter“, a déclaré le numéro deux du parti présidentiel.

Dans la foulée, Augustin Kabuya a précisé que le fait que son parti soit en désaccord avec les dirigeants de l’église catholique, ne peut justifier aucune violence.

Nous l’avons dit ici quand nous sommes en train de contester la position des dirigeants de l’église catholique en commençant par le Cardinal. On a demandé à personne de s’en prendre à eux. Beaucoup de membres de l’UDPS font partie de l’église catholique. Personne ne peut jamais profiter de la situation politique actuelle, de la position des responsables de l’église catholique, pour s’en prendre aux églises“, a-t-il insisté.

Poursuivant sa communication, Augustin Kabuya a prévenu qu’il sera le premier à exiger que ceux qui se permettront de recourir à la violence au nom de l’UDPS, soient acheminés au Centre Pénitentiaire et de Rééducation de Kinshasa (ex-prison centrale de Makala).

A LIRE  Présidence-ceni : Expiration du délai de 72h, ECC sollicite une prolongation
A LIRE  Le groupe État islamique déclare contrôler Palma, au nord du Mozambique

Pour rappel, plus de 10 paroisses de l’église catholique ont été profanées par des inconnus dans le diocèse de Mbuji-Mayi, dont le siège est basé dans la province du Kasaï-Oriental.

C’est Monseigneur Bernard-Emmanuel Kasanda qui l’a confirmé dans un message publié ce samedi dernier et dont une copie est parvenue à 7SUR7.CD.

Parmi les paroisses profanées, figurent notamment la cathédrale Saint Jean-Baptiste de Bonzola de Mbuji-Mayi, chef-lieu du Kasaï-Oriental et plusieurs autres du doyenné de l’Est basé en territoire de Ngandajika dans la province de Lomami dont Saint Amand, Sainte Bernadette de Nkolongo.

Ce même dimanche, quelques jeunes ont pris d’assaut le Centre Lindonge situé dans la commune de Limete à Kinshasa, où travaille le cardinal Fridolin Ambongo. Ils ont été vite dispersés par les éléments de la Police Nationale Congolaise.

 7sur7.cd

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.