Kamerhe aux Gomatraciens : « Le Grand Nord devrait être déclarée zone sinistrée ! »

Arrivé à Goma ce lundi 12 septembre 2022, Vital Kamerhe, ancien directeur de cabinet du chef de l’État, vient d’ouvrir sa « Tournée pour la paix ». Ville en ébullition, Goma a fièrement arboré les couleurs « rouge et blanc » en signe d’appartenance à l’UNC, le parti de Vital Kamerhe.

Face aux militants de son parti, au cours d’un meeting au stade Afia de Goma, terrain aménagé pour la circonstance, Vital Kamerhe a fait savoir que ce qui se passe dans cette partie Est de la RDC devrait être au centre de toutes les pensées des Congolais dignes. Il explique que bien que la situation a trop perduré, il faudra que les Congolais restent unis afin que la paix soit retrouvée.

Par rapport à Bunagana, la cité frontalière entre la RDC et l’Ouganda, occupée depuis près de trois mois par les rebelles du M23, Vital Kamerhe invite ledit mouvement rebelle de prouver qu’il est Congolais, comme il ne cesse de le revendiquer. « Vous dites être Congolais, prouvez-le ! Un Congolais peut vraiment tuer un autre Congolais ? », s’interroge-t-il.

A LIRE  Présidence : Guylain Nyembo , le Directeur de cabinet de Félix Tshisekedi fustige le désordre à la présidence et met en garde ses collaborateurs

Au sujet de Beni, Vital Kamerhe dit penser que la ville et le territoire de Beni devraient être déclarés « Zone sinistrée ». « Il est inadmissible que les gens soient en train de faire face à l’insécurité et qu’ils soient aussi train de payer plusieurs taxes qui se multiplient dans la contrée. Ça me fait mal au cœur et tout ça doit cesser. Ce pays nous appartient tous et c’est à nous d’en assurer la sécurité, peu importe le prix qu’il faudra payer », a-t-il dit.

Franck Kaky
Congo Profond

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.