Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

lundi, septembre 27, 2021
56,617
Personnes infectées
Updated on September 27, 2021 5:14 pm
24,676
Personnes en soins
Updated on September 27, 2021 5:14 pm
30,858
Personnes guéries
Updated on September 27, 2021 5:14 pm
1,083
Personnes mortes
Updated on September 27, 2021 5:14 pm

Kasaï Central : La société civile de Demba condamne “les graves violations des droits de l’homme commises par les policiers”

Dans une déclaration rendue public ce mercredi 11 août 2 021,la Nouvelle société civile congolaise NSCC antenne de Demba exige des sanctions exemplaires à l’endroit des policiers auteurs de la paralysie suite à la sommation de tires de bale en l’air.

Marcel Masanka son point focal qui signe ce document explique que tout est parti d’une dispute entre les policiers commis à la sécurité du convoi de PAM et leur collègue garde du corps de l’administrateur du territoire de Territoire de Demba aux heures vesperales du mardi dernier. Cette incompréhension autour de conflit de supériorité s’est soldée par une extorsion des munitions et coups de bales en débandade.

“Mardi 10/08/2021 vers 17h15′ nous avions assisté à une scène déplorable à Demba. Les policiers qui font la compagnie avec des humanitaires en mission pour donner du cash du côté de Benaleka, une fois de retour dans le chef lieu du territoire de Demba plus précisément au niveau du marché central de Demba,en passage avec leurs chefs, Ils ont pu obliger le policier qui assure la garde de l’administrateur de territoire de Demba, Christophe sakaji matoni de leur saluer, l’autre n’a pas cédé à leur caprice.Ces derniers n’ont pas voulu passer, ont commencé a le tabasser jusqu’à lui ravir son arme et confisqué même le chargeur. Notre inquiétude c’est lorsque l’AT est sorti pour maîtriser la situation, est tombé aussi victime d’humiliation de la part de ces agents de l’ordre c’est ainsi que l’ordre public a été troublé par cette police toute en tirant de coups de bal en l’air occasionnant leur retrait malignement suite au soulèvement populaire” relate-t-il et de poursuivre ” Voudrions que les enquêtes soient envisagées pour découvrir cette équipe de troubleur d’ordre public afin que la justice soit faite pour prévenir ce genre de mouvements pouvant paniquer les marchands,les femmes enceintes et les enfants tout en ternissant l’image de la communauté de Demba” écrit-il.

A LIRE  Pneus brûlés, la route barricadée, les militants de l'UDPS exigent la fin de la coalition FCC-CACH !
A LIRE  Présidence de la CENI : le désaccord persiste dans la plateforme des confessions religieuses, aucun consensus n’a été trouvé (Communiqué)

Cette information a été confirmée par l’administrateur de ce territoire qui dit avoir saisi les autorités compétentes qui pourront en suite interpeller les responsables de cette agence humanitaires en province et aussi les autorités policières .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici