Kasaï : un renseignant du parquet de TGI de Tshikapa meurt suite aux tortures morales subies

La menace d’être transféré à la prison l’a conduit à la mort…René Djangere est décédé dans la soirée de jeudi 25 novembre devant la prison centrale de Tshikapa. Des sources renseignent qu’il aurait été invité comme renseignant au parquet près le Tribunal de grande instance avec un mandat de comparution dans le dossier relatif à la disparition des médicaments à la CEDIMET. Il a perdu la vie après une tentative du magistrat instructeur du dossier de le transférer à la prison.

Des sources proches de la justice rapportent que la victime aurait subi des tortures morales qui ont occasionné cette crise.

D’après le directeur de la prison centrale de Tshikapa, René Djangere conduit tard dans la soirée de jeudi pour qu’il y soit détenu, a été relâché faute des documents. C’est pendant ce moment qu’il a piqué une crise qui l’a conduit à la mort devant la porte de la prison.

Joint au téléphone, le procureur près le Tribunal de grande instance de Tshikapa tout comme le magistrat instructeur du dossier se réservent de tout commentaire.

A LIRE  Le TGI/Gombe s’est déclaré incompétent à juger Kalev Mutondo

Le corps du défunt a été récupéré ce vendredi matin par la famille pour inhumation.

Sylvain Kabongo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.