Kindu paralysée : la fièvre monte à la veille de l’arrivée de SK Idi Della

La ville bouge. Les Kindusiens se préparent à acceuillir leur fils, Salomon Idi Kalonda Della. Des caravanes motorisées sillonnent avenues, quartiers et communes du chef-lieu du Maniema.

Des scènes de joie sont observées sur les grandes artères de la ville. On croirait à une fête nationale. Cet engouement présage l’événement que vivra ce mardi 12 avril 2022, la population de la capitale du Maniema. Salomon Idi Kalonda Della est attendu sur ses terres comme un roi. Le bras droit de Katumbi a pris une autre dimension dans sa province natale. Son leadership s’affirme. Même au marché central, on ne parle que de Salomon Idi Kalonda Della. L’unanimité autour de sa personne ne fait plus l’ombre d’aucun doute. Le Maniema a choisi son camp, son parti et son leader. Tous ne jurent que par Katumbi pour lequel son émissaire (SK Della) mouille le maillot. Le Jean-Baptise de Katumbi arrive, crie fortement un jeune étudiant. « Avec Katumbi, la province connaîtra un grand développement parce qu’il s’est toujours battu pour cette province, pour ce peuple », tranche un sexagénaire. Bien avant même 2023, les militants d’Ensemble pour la République brandissent déjà le V de la victoire. Avec Salomon Idi Kalonda Della, ça sera une victoire écrasante.

A LIRE  « Le bilan à mi-mandat de Félix Tshisekedi est positif » (Monsenepwo)

Au centre-ville et à la cité, les banderoles, calicots et affiches sont visibles partout. Des drapeaux du parti sont placardés aux coins de rue. A jour J- 1, la mobilisation est de taille. Mila, l’homme qui conduit le cortège des motocyclistes a harangué la foule dans un grand carrefour de la ville.

Au siège du parti, une foule nombreuse s’est amassée. Des chansons à la gloire de SK Della et de Katumbi sont entonnées. Des jeunes de la ligue des jeunes n’ont pas hésité à exhiber quelques pas de danse. L’ambiance est totale. Kindu vibre sous le rythme du duo Katumbi-SK Della. Étonnant, les habitants de tous les territoires du Maniema (Kasongo, Kibombo, Kabambare, Kailo, Punia, Lubutu et Pangi) ont fait le déplacement de Kindu pour communier avec leur enfant, le désormais espoir de la province, mieux encore cette étoile qui va éclairer le Maniema.

ouragan

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.