Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

lundi, juillet 26, 2021
48,128
Personnes infectées
Updated on July 26, 2021 12:33 pm
17,608
Personnes en soins
Updated on July 26, 2021 12:33 pm
29,497
Personnes guéries
Updated on July 26, 2021 12:33 pm
1,023
Personnes mortes
Updated on July 26, 2021 12:33 pm

Le deuil à Kinshasa : De la morgue au cimetière, une décision favorable pour les Kinois !

Lors de son adresse à la nation, le président de la République Félix Antoine Tshisekedi avait annoncé une série de mesures pour lutter contre la propagation et la contaminations du Coronavirus. Parmi ces mesures annoncées, figure la mesure sur la manière dont le deuil devait se faire pendant cette période marquée par le covid-19.
La dépouille mortelle  ne  sera pas amenée dans une salle ou dans la parcelle familiale comme d’habitude, la dépouille mortelle dès la sortie de la morgue sera directement conduit au cimetière, avec un nombre réduit des personnes pour éviter la propagation du coronavirus.

Une Décision qui rencontre l’antousiasme de kinois

Cette décision a été accueillie très favorablement dans le milieu de plusieurs kinois. Perdre un proche à Kinshasa a été devenu, un casse-tête pour beaucoup. Si avant perdre un proche était vécu comme un drame, aujourd’hui c’est devenu un moyen de faire la fête, un lieu de rencontre mais également une occasion de découvrir des familles riches.

Le coût des obsèques à Kinshasa

Le coût des obsèques est évalué  au minimum 10 000 dollars. Cette situation fait que la famille doit se préparer et plusieurs dépouilles passent des jours et des jours à la morgue pour trouver de quoi  recevoir des gens qui vont assister pendant la période de deuil, offrir aux visiteurs à manger mais aussi la boisson chacun selon son goût. Location espace pour l’exposition de la dépouille mortelle, beaucoup des salles polyvalentes à Kinshasa trouvent plus des deuils que des fêtes, un véritable business, avec le coût exorbitant. Dans  certaines salles, on propose à boire après la levée du corps et le prix varie entre 3000 et 5000 dollars. Même observation dans les différents cimetières de Kinshasa.  L’un des cimetières les plus huppés de Kinshasa, est divisé en zones portant chacune le nom d’une commune de la capitale, de la plus chic à la plus misérable.
Les kinois encouragent les autorités dans le maintien de cette décision pour toujours afin que les familles échappent aux dépenses inutiles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.