Kinshasa: la marche de Lamuka finalement autorisée, mais renvoyée au 17 septembre

Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, a tenu, ce lundi 13 septembre 2021, à l’Hôtel de ville, une réunion, avec les délégués de la coalition Lamuka, autour de la marche de protestation contre la politisation de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni).

Interdite au départ pour des raisons de Covid-19, cette manifestation, initiée par le duo Fayulu – Muzito, a été finalement autorisée par l’autorité urbaine, mais renvoyée au 17 septembre, soit deux jours après l’ouverture de la session budgétaire au Parlement, à en croire Constant Mutamba, président de la Nouvelle génération pour l’émergence du Congo (NOGEC), qui a pris part à cette réunion.

Selon lui, les raisons à la base de ce report sont notamment la traditionnelle rentrée parlementaire du 15 septembre ainsi que « la planification incendies des édifices publics, hormis la Covid19 ».

La marche prévue par Lamuka a été ralliée par la NOGEC et le parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), deux partis membres du Front commun pour le Congo (FCC) de Joseph Kabila.

A LIRE  « Lamuka aile Fayulu-Muzito n'est pas prêt pour les élections en 2023 » (Kabuya)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.