Kinshasa : la résidence du Cardinal Ambongo visée par des « assaillants »

Le secrétaire chancelier Abbé Georges Njila a exprimé ce dimanche soir « la grande peine de l’église » après les événements de l’avant-midi. Un groupe de personnes, non autrement identifiées, s’est présenté à l’archevêché de Kinshasa et à la résidence de Son Eminence Fridolin Cardinal AMBONGO, Archevêque Métropolitain de Kinshasa, scandant des chants et propos désobligeants et posant des actes de dégradation.

« Nous regrettons profondément cette attitude peu responsable. Nous mesurons et évaluons, sur tous les plans, ces actes que nous désapprouvons fermement ainsi que leurs conséquences », écrit-il dans un communiqué.

Il en profite aussi pour lancer in message à l’égard des catholiques.

« Aussi invitons-nous tous les fidèles catholiques à rester extrêmement vigilants pour empêcher toute dégradation du patrimoine ecclésial et prudents pour ne pas se laisser influencer par personne », a t’il ajouté.

La situation a été vite maîtrisée par la police qui s’est déployée pour disperser ces jeunes.

« Nous remercions les services de la Police nationale pour leur promptitude à disperser ces assaillants. De tout cæur, nous remercions aussi tous les fidèles catholiques ainsi que les personnes éprises de paix et de justice pour leur soutien moral au Cardinal-Archevêque de Kinshasa.

A LIRE  RDC : "Y’a pas d’empoisonnement à la présidence de la République" (Kasongo Mwema Yamba Yamba)

Nous demandons à toutes et à tous à intensifier les prières en ces circonstances assez préoccupantes ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.