Kinshasa : la VSV acte le verdict du procès Chebeya et Bazana

Après le verdict prononcé par la Haute cour militaire dans le procès en appel de trois présumés coupables de l’assassinat de Floribert Chebeya Bahizire et de son compagnon Fidèle Bazana, La Voix des sans voix pour les Droits de l’Homme (VSV) se dit partiellement satisfaite, mais prend acte du verdict.

C’est ce mercredi 11 mai 2022 dans la salle d’audience du nouveau Palais de la Justice à Kinshasa que la cour militaire a bouclé l’épilogue du procès dit Chebeya. Les prévenus Christian Ngoy Kenga Kenga, Jacques Mugabo et Paul Mwilambwe ont participé à la prononciation du jugement dernier.

Les deux premiers ont été respectivement condamnés à la peine de mort et à 12 ans de servitude pénale principale. Sans oublier leur destitution de la Police nationale congolaise PNC. Le major Paul Mwilambwe quant à lui a été acquitté.

Pour cette organisation de défense des droits de l’homme, il fallait d’autres sanctions supplémentaires. ”La VSV s’étonne que malgré sa destitution et la peine dérisoire de 12 ans de servitude pénale lui infligée, Jacques Mugabo soit retourné avec ses galons”. Par ailleurs, la Voix des sans voix qui milite contre la peine de mort ”espère que Christian Ngoy Kenga Kenga passera tout le reste de sa vie en prison”.

A LIRE  Journée Africaine de la lutte contre la corruption : « la corruption est l’un des plus grands maux de notre génération qu’il faut combattre au moyen de politiques efficaces » (Coordonnateur de l’APLC)

Les véritables suspects

Cependant, d’une manière globale, la VSV reste dans sa soif de voir comparaître les véritables auteurs. C’est le cas du général John Numbi Banza Tambo, comme suspect numéro un dans cet assassinat. De même, toutes les personnalités citées lors de différentes dépositions du procès doivent être transformées en prévenus. Afin que justice soit réellement rendue à Floribert Chebeya Bahizire et Fidèle Bazana Edadi.

On rappelle que Floribert Chebeya fut président et fondateur de l’ONG La Voix des sans-voix. Il a été assassiné en juin 2010 en même temps que son assistant et chauffeur Fidèle Bazana. Il fallait attendre le changement du régime pour que la justice soit dite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.