Kinshasa : LAMUKA maintient sa marche de ce mercredi à Tshangu

Devant la presse ce lundi 27 septembre 2021 à Kinshasa, le présidium de la coalition LAMUKA dirigé par Martin Fayulu et Adolphe Muzito a fustigé la décision de l’autorité urbaine, Gentiny Ngobila, interdisant les manifestations publiques sur le tronçon compris entre le Pont Matete et l’aéroport de N’djili, dans l’Est de la capitale. 

Pour Martin Fayulu et Adolphe Muzito, cette décision est illégale et discriminatoire. 

« …La ville de Kinshasa, à la suite d’une rencontre convoquée via les réseaux sociaux, avec les partis et organisations politiques majoritairement de l’Union sacrée, a rendu public un communiqué dans lequel elle a décrété d’autorité l’axe Pont Matete – Aéroport de Ndjili de zone neutre où des manifestations publiques ne peuvent être organisées. Ce communiqué, qui ne vaut pas décision pour nous, est illégal en ce qu’il ne s’appuie sur aucun soubassement légal. Il est aussi discriminatoire en ce qu’il prive les Congolais habitant cette partie de la ville de leur droit constitutionnel de manifester. En réalité, il établit, pratiquement et de manière sournoise, un état de siège qui ne dit pas son nom dans cette partie de la ville de Kinshasa », ont-ils fait savoir dans une déclaration rendue publique ce lundi. 

Les leaders de cette plateforme politique ne s’expliquent pas cette option levée par le gouverneur Ngobila d’autant plus que d’autres formations politiques ont organisé des manifestations dans l’axe ciblé durant cette même période. 

« Le présidium note que, cependant, que le même jour le gouverneur de la ville avait annoncé et fait publier le fameux communiqué, le parti au pouvoir avait organisé une marche dans l’axe ciblé. Le dimanche 26 septembre, le citoyen Mboso, président de l’Assemblée nationale de son État et dont le parti est membre de l’Union sacrée, a tenu un meeting populaire aux allures de campagne électorale, au stade municipal de Masina se situant, tenez-vous bien, dans la zone dite neutre par le même gouverneur », ont déploré Fayulu et Muzito. 

Face à cet état de choses, LAMUKA decide de maintenir le point de départ de sa manifestation publique contre la politisation de la CENI de ce mercredi dans le district de la Tshangu. Celle-ci partira du Quartier 3 jusqu’au Palais du peuple.

« Dans ce cadre, une nouvelle lettre a été adressée ce lundi 27 septembre au gouverneur pour solliciter, une fois de plus, une rencontre avec les services de l’hôtel de ville de Kinshasa en présence du Commissaire provincial de la police afin d’échanger sur les modalités d’encadrement de la marche du 29 septembre », peut-on lire dans cette déclaration. 

LAMUKA appelle notamment le gouverneur Ngobila au sens de responsabilité pour préserver la paix et la cohésion nationales. Par ailleurs, cette plateforme politique invite les Kinois à ne pas céder aux intimidations et à se mobiliser pour descendre dans la rue. 

A LIRE  RDC : Gracié par le chef de l'État, Eddy Kapend a quitté la prison centrale de Makala!

Merveil Molo 7sur7.cd

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.