Kinshasa : les éléments de la police tirent des gaz lacrymogènes pour disperser les militants MLC

La police nationale congolaise usent des gaz lacrymogènes pour disperser plusieurs militants du Mouvement de Libération du Congo (MLC) parti cher à Jean Pierre  Bemba ce lundi 13 juillet 2020 devant leur siège social.
Ces militants qui donnent déjà de la voix avec des chansons ont été pourchassés par la police qui dit ne pas vouloir voir le rassemblement de plus de 20 personnes.
Cette situation est très mal digéré par les militants de MLC qui se disent être au siège de leur parti politique.
Plusieurs groupes des manifestants ont été également dispersés dans d’autres coins de la capitale congolaise notamment sur l’avenue shabba dans la commune de Kasa-vubu.

A LIRE  Noël Tshiani très optimiste : « La proposition de loi sur la Congolité sera votée par plus de 80 % des députés »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.