Kinshasa: Marche de protestation des « Khadafi » contre la fermeture des dépôts de carburant clandestins

Les tenanciers des dépôts de carburant, qualifiés de « clandestins », ont manifesté ce lundi 28 mars 2022 dans la ville de Kinshasa.

Ces « Khadafi », en colère, sont dans l’inactivité depuis l’incendie d’un dépôt, le 9 mars dernier, au quartier Debonhomme, dans la commune de Matete. Cet incendie a fait un mort et 8 blessés.

Les dépôts clandestins ont été fermés sur ordre du ministre des hydrocarbures, Didier Budimbu.

« Nous demandons l’ouverture de nos dépôts », ont demandé ces tenanciers de dépôts, en estimant  que ces dépôts ne sont pas clandestins. « Nous avons des documents signés par lui-même Budimbu », ont-ils fait savoir.

Ils ont brandi les autorisations de stockage et d’autres documents, et ont rappelé qu’ils sont les seuls à transporter le carburant en provinces où il n’y a pas de stations-services. « On a commencé cette vente de carburant très jeunes, depuis l’époque de Mobutu », a fait savoir l’un deux.

LM
congo-press.com

A LIRE  Catastrophes à Uvira : le bilan passe de 24 à 31 décès

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.