Kinshasa : Une marche organisée par les fidèles de l’église ACK dispersée par la police

Les éléments de la police nationale congolaise ont dispersés les fidèles de l’église Assemblée Chrétienne de Kinshasa (ACK)  après avoir tenté une marche ce lundi 18 mai dans la commune de Bandalungwa (Kinshasa). Les fidèles de cette église dirigés par l’évêque Pascal Mukuna, en détention provisoire à Makala, ont voulu, à travers cette manifestation, exiger la libération de leur pasteur.
Ils estiment que l’arrestation de leur pasteur  est injuste et un pire montage de la part des gens du front commun pour le Congo plateforme politique dont l’autorité morale est Joseph Kabila, dont l’évêque de l’ACK de plusieurs crimes commis pendant ses 18 ans de règne en République démocratique du Congo.
Rappelons que Pascal Mukuna est  accusé de viol, menaces de mort et rétention illégale des documents parcellaires par Mamie Tshibola, la veuve de son ancien collaborateur.  Son audience est fixée pour le 25 mai prochain.

A LIRE  Ebola : Mbandaka les agents réclament le paiement de leurs primes de risque

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.