Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

vendredi, octobre 15, 2021
57,269
Personnes infectées
Updated on October 14, 2021 6:51 pm
5,250
Personnes en soins
Updated on October 14, 2021 6:51 pm
50,930
Personnes guéries
Updated on October 14, 2021 6:51 pm
1,089
Personnes mortes
Updated on October 14, 2021 6:51 pm

Kongo-Central : Une nouvelle incursion de l’Armée Angolaise a fait 1 mort et 1 blessé (Crispin Mbadu)

La dernière incursion de l’armée angolaise a fait un bilan d’un civil tué et un autre blessé le 6 juin dernier, dans le village Kayi Nsitu, dans le secteur de Kakongo au Kongo-central rapporte le député national Crispin Mbadu.
Voici sa déclaration : « Le 06 juin 2020, les militaires des Forces Armées Angolaises (FAA) sont entrés dans le territoire congolais précisément au village Kati Nsitu, dans le secteur de Kakongo, territoire de Lukula, sous prétexte qu’ils sont venus traquer les éléments de Front de Libération de l’enclave de Cabinda (FLEC). Ces militaires de FAA se sont retirés le long de la rivière Lukula et ont occupé une petite île qui sépare la RDC et l’Angola. Ils sont revenus le 11 juin cette fois-ci avec deux bataillons d’environ 150 à 200 hommes lourdement armés. Cette énième incursion a causé la mort d’une personne et blessé une autre, transférée à l’hôpital de référence de Lukula ».
Selon cet élu de Tshela, ce n’est pas la première fois que ces militaires traversent le sol congolais. Chaque fois qu’ils font leurs incursions, c’est sous le même prétexte de traquer les éléments du FLEC.
Et de renchérir : « Nous invitons le gouvernement à prendre des mesures qui s’imposent pour sécuriser les populations, parce que le long des frontières, à part le village Kayi Nsitu, dans le groupement qui porte le même nom. Des villages sont vidés de leurs habitants, ils sont terrés dans la brousse, ils ont peur de regagner leurs maisons. Ce n’est pas la première fois qu’ils envahissent le territoire congolais ».
Vendredi dernier, à l’issue du conseil des ministres présidé par le chef de l’Etat Félix Tshisekedi, le gouvernement avait confirmé l’incursion de l’armée angolaise sur le territoire congolais, précisément au Kongo-Central dans le territoire de Lukula “au motif de traque des indépendantistes cabindais du « FLEC »”.
La RDC est confrontée actuellement aux multiples incursions des armées des pays voisins. Il s’agit notamment de la Zambie, de la Centrafrique, du Soudan du Sud mais également de l’Angola.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.