Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

jeudi, septembre 23, 2021
56,463
Personnes infectées
Updated on September 23, 2021 12:25 pm
24,537
Personnes en soins
Updated on September 23, 2021 12:25 pm
30,858
Personnes guéries
Updated on September 23, 2021 12:25 pm
1,068
Personnes mortes
Updated on September 23, 2021 12:25 pm

La BCC s’engage à éviter tout dérapage contre la stabilité du marché des changes

” Les actions de la politique monétaire menées par la Banque centrale du Congo (BCC), restent proactives pour assurer un suivi rapproché des facteurs de liquidité, dans le souci d’éviter tout dérapage susceptible de nuire à la stabilité du marché des changes “. Cette assurance a été donnée par la Gouverneure de la Banque centrale du Congo, Mme Malangu Kabedi Mbuyi, au cours de la 17e réunion du conseil des ministres, présidée par le Premier ministre Sama Lukonde.

Faisant le point sur l’évolution de la conjoncture économique, Mme Malangu a souligné que les principaux indicateurs du cadre macroéconomique demeurent stables, dans un contexte du maintien de la coordination des actions politiques économiques menées au niveau de la politique budgétaire et de la politique monétaire.

Sur le marché des changes, la Gouverneure de la BCC a fait savoir que les évolutions hebdomadaires entre le 13 et le 20 août 2021, ont conduit une dépréciation de 0,01% à l’indicatif et une appréciation de 0,20% au parallèle. En cumul, par rapport à fin décembre 2020, il se dégage une dépréciation de 1,01% à l’indicatif et de 0,51% au parallèle ; alors qu’à la même période de l’année 2020, le Franc Congolais s’était déprécié respectivement de 14,68% et de 14,25%.

Sur le marché des biens et services, Mme Malangu a laissé entendre que le taux d’inflation hebdomadaire s’est établi à 0,09% à la troisième semaine du mois d’août 2021. Ce qui induit un taux en cumul annuel de 2,98% contre 13,48% à la période correspondante de 2020. A ce rythme, le taux d’inflation à fin décembre 2021, se situerait à 4,74% contre 15,76% réalisé à fin 2020.

Face à la persistance des risques liés à la fragilité de la reprise de l’activité économique mondiale actuelle, et au risque d’emballement des prix internes, la Gouverneure de la BCC a demandé au gouvernement, de ne pas baisser les bras dans la mise en œuvre prudente des politiques conjoncturelles.

 

 

José Wakadila
congo-press.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.