La France annonce avoir tué Yahia Djouadi, haut cadre d’Al-Qaïda au Mali

Le ministère français des Armées a annoncé, lundi, la mort de Yahia Djouadi, un haut cadre historique d’Al-Qaïda au Maghreb islamique, dans le nord du Mali, neutralisé lors d’une opération au sol des forces françaises de Barkhane.

La France revendique la « neutralisation » d’une figure d’Al-Qaïda au Mali. L’État major des armées a annoncé, ce lundi 7 mars 2022, la mort de Yahia Djouadi, un haut cadre historique d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), tué au cours d’une opération des forces françaises.

Dans la nuit du 25 au 26 février 2022, les soldats de Barkhane ont conduit une opération à environ 100 km au nord de Tombouctou, au Mali, durant laquelle le jihadiste a été neutralisé.

« Après l’avoir localisé dans une zone connue pour être un refuge des groupes appartenant à AQMI et au JNIM, puis formellement identifié, il a été neutralisé par une intervention au sol, appuyée par un hélicoptère de reconnaissance et d’attaque Tigre et deux drones français » explique le communiqué du ministère des Armées.

A LIRE  RDC: les banques congolaises réitèrent leur engagement dans la lutte contre la corruption

« Lors de la reconnaissance de la zone qui a suivi, des munitions ont été détruites et de l’armement a été saisi », peut-on y lire. 

Cette annonce intervient dans un contexte de fortes tensions entre la France et les autorités de transition maliennes, qui ont conduit à l’annonce du départ des troupes françaises du pays, le 17 février.

AFP / France 24

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.