La justice en danger dans le dossier NB MINING AFRICA


C’est une scène digne de film des polars qui s’ouvre en République Démocratique du Congo. Un jugement rendu, sans que la partie défenderesse ne soit notifiée. Un véritable scandale qui devrait interpeller l’inspection des magistrats ainsi que le conseil supérieur de la magistrature. En cause, les juges qui ont participé à une telle procédure.
Nul aurait été le signalement qui est venu d’une source bien renseigné, les dégâts provoqués par une telle machination serait très préjudiciable pour la partie défenderesse. L’alerte est donnée et aucune autorité judiciaire ne peut se dire non-averti. Il faut que cesse ce genre de pratiques, en vue d’une bonne administration de la justice.
Le communiqué des avocats de la défense que nous joignons ici en dit long. Que vive l’Etat de droit.
Papy TAMBA,
PT  CONSEILS

A LIRE  Procès 100 jours : Pierre Kangudia affirme avoir rencontré une fois Sammih Jammal à la présidence de la République

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.