Lamuka boude la décision de Ngobila et dénonce le complot macabre contre ses leaders

Dans un point de presse tenu ce lundi 27 septembre 2021, Lamuka confirme l’itinéraire de sa marche du mercredi 29 septembre 2021, partant du district de la Tshangu, dans la partie Est de la capitale, alors que le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila a interdit toute manifestation publique dans cette zone jugée neutre.

« …le régime de fait de Tshisekedi s’évertue à museler les citoyens par le canal de son gouverneur… tout est fait pour étouffer nos partis politiques en invoquent à chaque fois des raisons fallacieuses. Contre cette discrimination, le Présidium de Lamuka annonce qu’il maintient sa marche pacifique du 29 septembre qui partira du quartier 3 à Masina jusqu’au Palais du Peuple ».

Cette marche a pour objectif « de réclamer la dépolitisation de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et les réformes électorales consensuelles avec les élections de 2023 ».

Le Presidium a, par ailleurs, dénoncé le « complot macabre ourdi dans certaines officines politiques visant l’élimination physique des leaders et des cadres de Lamuka », lit-on dans la déclaration, avant d’appeler les éléments de la police à plus de responsabilité pour ne pas tomber dans ce « piège ».

A LIRE  Trente ans jour pour jour depuis la fin du parti unique, quel héritage pour le Congo ?

La dernière manifestation de Lamuka avait été violemment réprimée par la police. Des militants et journalistes avaient été agressés.

Djodjo Vondi
congo-press.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.