Lamuka prépare une marche nationale pour exiger le consensus sur les questions électorales

Dans un communiqué publié le lundi 16 août par le présidium de la coalition Lamuka, les deux leaders Martin Fayulu et Adolphe Muzito annoncent une marche nationale dans les jours à venir à travers toute l’étendue du pays pour des réformes institutionnelles consensuelles sur l’ensemble de questions électorales.

Martin Fayulu et Adolphe Muzito constatent que le président Félix Tshisekedi est déterminé à mettre en place un bureau de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) totalement politisé et acquis à sa cause.

« Félix Tshisekedi veut maintenant nommer la personne qui publiera les résultats provisoires après avoir nommé celle qui publiera les résultats définitifs », Fayulu et Muzito.

Pour la coalition Lamuka, le peuple congolais attend impatiemment les élections transparentes et apaisées en 2023. Aucune fraude et aucun glissement ne seront tolérés.

« La révision de la loi organique sur la Ceni par toutes les parties prenantes est une urgence pour mettre en place un organe de gestion des élections indépendant et impartial”, renseigne le communiqué signé conjointement par les deux leaders.

A LIRE  Covid-19/RDC: 3e cas testé positif à Lubumbashi

Ci-dessous, le communiqué de Lamuka :


Daniel Aloterembi
congo-press.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.