Le président de la CENI en mission de collecte des données de la cartographie électorale à Goma et Bukavu

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Dénis Kadima Kazadi, est arrivé, mercredi 27 avril 2022, à Goma, dans le cadre d’une mission de collecte des données de la cartographie électorale, où il a été accueilli au pied d’avion à l’aéroport international par le vice-gouverneur policier du Nord-Kivu, le commissaire divisionnaire Jean-Romuald Ekuka Lipopo.

Selon l’agenda du président de la centrale électorale de la RDC, il doit se rendre aussi à Bukavu, au chef-lieu de la province du Sud-Kivu dans le cadre de sa première mission depuis sa prise de fonction.

Répondant aux journalistes, le président de la centrale électorale a indiqué que sa mission consiste à superviser les activités de recrutement et de formation des préposés à la collecte des données cartographiques, à tracer une cartographie électorale appelée aussi « cartographie opérationnelle » des centres d’inscription des électeurs du Nord-Kivu et du Sud-Kivu.

Selon lui, l’équipe qu’il conduit à Goma et Bukavu compte échanger avec les autorités provinciales et les différentes couches de la population sur les opérations de collecte des données des lieux où les électeurs seront identifiés et où ils se rendront pour accomplir leur devoir de vote.

A LIRE  CENI : Denis Kadima a manqué une occasion de se taire

Dénis Kadima Kazadi a affirmé, à cette occasion que l’actualisation de la cartographie électorale va permettre à cette institution d’appui à la démocratie de se conformer aux actes exécutoires ou dispositions relatives aux statuts actuels de certaines entités administratives devant être retenues comme circonscriptions électorales.

Il a précisé, en outre, que les préposés à la collecte des données cartographiques auront pour rôle d’identifier les lieux des anciens centres, leur accessibilité, leur viabilité, en vue d’émettre un avis autour de leur rapprochement vis-à-vis des potentiels électeurs.

Au sujet de la tenue des élections dans les provinces du Nord-Kivu et Ituri qui sont sous état de siège, il a fait savoir qu’elles ne seront pas exclues du processus électoral car ses équipes dressent déjà la cartographie pour permettre à ces deux provinces de participer au prochain processus électoral.


ACP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.