Les anciens parlementaires de la transition exigent le paiement des émoluments et dommages et intérêts évalués à 181 millions USD

Les anciens parlementaires membres des Parlements de Transition HCR-PT, ACL-PT et 1+4 exigent du Gouvernement le paiement de leur pension de retraite, comme l’exige la loi. Ils l’ont déclaré au terme d’une réunion organisée le 30 juin à Kinshasa.

Ces anciens parlementaires de la RDC,  toutes législatures confondues, de 1960 à nos jours, demandent au Président de la république de rappeler aux présidents de deux chambres du Parlement et au Premier Ministre, chef du Gouvernement de bien vouloir payer « ces arriérés des émoluments et dommages et intérêts issus d’un jugement devenu définitif« .

Dans une déclaration faite par Lumuna Ndubu, président et porte-parole, les anciens parlementaires nationaux et locaux de la RDC demandent qu’ils soient tous élevés au rang des dignitaires d’Etat dans l’Ordre National des Héros Nationaux Kabila-Lumumba « pour avoir rendu de bons et loyaux services à la Nation« .

Dans un autre registre, la Dynamique des anciens parlementaires (DAP) demande à Félix Tshisekedi de « purger les FARDC, la Police Nationale et tous les services de l’ordre et de sécurité de tous les sujets étrangers« .

A LIRE  Beni : Une position de l’armée attaquée par des rebelles ADF près du pont Semuliki

« Soutenons nos vaillants soldats au Front dans l’Est du pays et affirmons haut et fort que notre pays reste et restera toujours uni et indivisible. Jamais. Et au grand jamais, la RDC ne sera balkanisée au profit d’un autre Etat ou groupe d’Etats, quels que voisins soient-ils« , peut-on lire dans la déclaration signée par Lumuna Ndubu.

Les membres de la DAP remercient le Président de la République « pour avoir fait de notre pays un Etat de droit et de justice pour tous« . C’est pour cette raison qu’ils ont décidé  de l’accompagner à la présidentielle et aux législatives de 2023 en vue d’un second quinquennat, dans l’optique de conquérir la majorité parlementaire.

A cet effet, les anciens parlementaires créent, au sein de la DAP, une cellule des stratégies, réflexions et suggestions dénommée « CSRS » qu’ils comptent  joindre à la Présidence de la République.


Forum des As 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.