mercredi, décembre 6, 2023

Creating liberating content

Adolphe Muzito propose une...

Le 4 décembre, lors d'une séance d'université populaire dans la province du Kasaï,...

Nouvelle direction à la...

Le paysage du football congolais a récemment connu un remaniement notable avec la...

Politique : Katumbi et...

Le climat politique entre Moïse Katumbi et Martin Fayulu connaît actuellement une baisse...

Annulation de la mission...

Kinshasa, le 4 décembre - L'annonce de l'annulation de la Mission d'Observation Électorale...
AccueilA la UneLes membres d’Ensemble...

Les membres d’Ensemble appelés à clarifier leur position (Déclaration)

Les membres d’Ensemble pour le changement qui occupent des fonctions au sein des institutions sont appelés à clarifier leur position.

Les députés nationaux de la Dynamique dite Progressistes de la plateforme « Ensemble pour le changement » ont haussé le ton après la dernière sortie médiatique d’Olivier Kamitatu.

Dans une déclaration lue lundi devant la presse à Kinshasa, ces élus ont fustigé l’attitude jugée « indécente » de certains responsables de ce parti politique alors qu’ils appartiennent à l’Union sacrée de la nation.

« Fustigeons l’attitude pour le moins ambiguë, voire contradictoire de quelques responsables d’Ensemble pour le changement qui est différente d’Ensemble pour la République, quant à l’appartenance de cette plateforme à l’Union sacrée de la nation car l’opinion constate que tout en participant au gouvernement, certains de ces leaders s’illustrent par des propos et attitudes qui ne laissent aucun doute sur leur volonté réelle de torpiller l’action du chef de l’État et de déstabiliser les institutions de la République », insiste la déclaration.

- Advertisement -

Ainsi, les signataires exigent à tous ces membres qui occupent des fonctions dans les institutions de la République, de clarifier leurs positions car l’heure n’est plus à l’hypocrisie. Aussi, ils leur demandent de tirer toutes les conséquences de leur refus de partager le bilan de gestion des affaires de l’État tel que distillé dans l’opinion.

L’on se rappelle que Olivier Kamitatu Etsu, directeur de cabinet de Moïse Katumbi et porte-parole d’Ensemble pour la République, avait écrit sur Twitter : « Merci à Francis Kalombo pour l’accueil de l’interfédérale de Kinshasa ! Notre message est clair : Si vous voulez en finir avec le vol, la corruption, l’injustice, l’incompétence, les bêtises et le RAM, rejoignez Ensemble MK ! Avec Moise Katumbi, un autre Congo est possible ! ».

- Advertisement -

Cette déclaration a suscité un tollé dans le chef des alliés de Fatshi au sein de l’Assemblée nationale.
Ouranga

- Advertisement -

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

Continuer la lecture

Adolphe Muzito propose une augmentation salariale dès sa première année présidentielle

Le 4 décembre, lors d'une séance d'université populaire dans la province du Kasaï, plus précisément à Tshikapa, Adolphe Muzito, ancien Premier Ministre et actuel candidat à la présidence, a détaillé ses propositions de campagne. L'accent a été mis sur...

Nouvelle direction à la barre de l’AS VClub de Kinshasa

Le paysage du football congolais a récemment connu un remaniement notable avec la nomination de Déo Vuadi à la tête du comité de coordination de l’AS VClub de Kinshasa. Ce changement de leadership, décidé lors d'une Assemblée générale extraordinaire...

Politique : Katumbi et Fayulu, une alliance compromise, mais des portes restent entrebaîllées

Le climat politique entre Moïse Katumbi et Martin Fayulu connaît actuellement une baisse de température, leur partenariat politique semblant de plus en plus improbable. Du côté du camp Kashobwe, l'idée d'une alliance électorale sous la bannière de Katumbi, sans...