Les ministères de Pêche et de l’Economie divisés sur l’achat de 27.000 tonnes de poissons en Namibie

Deux ministères sont divisés pour l’opération d’achat de 27.000 tonnes de poissons pour le compte du Gouvernement en Namibie. Il s’agit d’Adrien Bokele Djema et Jean-Marie Kalumba respectivement Ministre de Pêche et élevage et Ministre de l’Economie qui se contredisent à ce sujet.

Selon plusieurs sources contactées par actu7.cd, le Ministre de l’Economie aurait déboursé un montant de plus de 6 millions USD pour l’achat de 27.000 tonnes de poissons à l’insu du Ministre de tutelle, le ministère de Pêche et élevage censé engager la RDC dans cet accord. Ce dernier ministère ne voit pas d’un bon oeil cette approche du ministère de l’Economie. Pour lui, ce « montant pourrait servir à la RDC l’achat des bateaux de pêche maritime ».

Une source proche du ministère de Pêche et Élevage affirme que le ministre « ne reconnaît pas avoir pris l’engagement avec quiconque à l’étranger dans le cadre de la pêche maritime ». « Ce montant de 6 millions USD pouvait servir au pays l’achat d’un bateaux de pêche », ajoute-t-elle. Les fonctionnaires du ministère de Pêche regrettent du fait que ce dossier traine alors qu’on s’approche de la fin de l’année. « La population attend la concrétisation de la promesse du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi », murmurent-ils.

A LIRE  RDC : Joseph Kabila Kabange fait sa rentrée politique et va siéger pour la première fois à la chambre haute du parlement!

La même source indique que Ministre de Pêche et Élevage serait aussi surpris de constater que son collègue de l’Economie nationale négocie les marchés qui, en principe, revient dans ses attributions. Un dysfonctionnement entre deux membres du Gouvernement qui risquerait de pénaliser toute une population qui, du reste, est suspendue à la promesse du Chef de l’État d’innonder le marché en vivres frais.

Après l’échec des concertations entre le Gouvernement par le biais du Ministre de l’Économie et les principales entreprises importatrices des produits surgelés, l’Exécutif national avait décidé de mobiliser les moyens pour l’achat des vivres frais depuis la Namibie. Plusieurs ministères notamment celui de l’Economie et de la Pêche ont été appelés à travailler en synergie pour concrétiser ce vœu.

Actu 7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.