Lomami : révocation du dircab du gouverneur ai, que lui reproche-t-on ?

Le gouverneur à l’intérim, Édouard Mulumba, a révoqué son directeur de cabinet. La décision a été rendue publique à travers une série d’arrêtés publiés du 4 octobre 2021, deux mois après sa prise de fonction.

Il est reproché à Maître Nsolotshi Malangu de s’être gravement compromis dans l’exercice de ses fonctions en se substituant en porte-parole de circonstance, en poussant tous les agents et cadres du gouvernorat de la province et les cabinets des ministres provinciaux à se révolter contre l’autorité provinciale par une grève de deux jours les 20 et 21 septembre, sans annonce en date du lundi 20 et 21 septembre 2021, paralysant ainsi le bon fonctionnement des services, attitude qui ne respecte pas les valeurs à intérioriser par l’agent public de l’État, contenue dans le code de conduite de l’agent public”, rapporte le document officiel.

Pourtant le concerné avance avoir déposé, à cette même date, sa démission de sa propre initiative pour des raisons de convenances personnelles.

A LIRE  RDC : "Patient Sayiba Tambwe, directeur général de L'OGEFREM n'a jamais reçu des mandats de comparution et n'est pas non plus aux arrêts"(Avocats)

Rappelons que le ministre provincial de Lomami en charge de la communication, médias, sports, loisirs, jeunesse, culture et arts a également été suspendu à titre préventif avec l’ouverture d’une action disciplinaire à sa charge par le gouverneur ai. On reproche à Hilaire Kazadi Mutambayi l’incitation de la population au soulèvement contre les institutions provinciales de Lomami lors d’une grève déclenchée par les agents et cadres du gouvernorat de province.

Lire, ci-dessous, l’arrêté du gouverneur et la lettre de démission du directeur de cabinet révoqué :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.