L’Union Sacrée infiltrée par des Kabilistes, Tshisekedi pris en sandwich ?

La coalition gouvernementale dite Union Sacrée de la Nation porte en son sein des germes d’auto destruction. Une année et demi après sa mise en place, cette coalition formée de deux mains de Félix Tshisekedi semble toujours battre de l’aile.

En effet, les ténors de cette large coalition sont opposés les uns aux autres par rapport leurs ambitions et points de vue divergents. Le système installé par Tshisekedi après s’être séparé du Front Commun pour le Congo de Joseph Kabila a pu avoir un tel échos au sein de l’opinion au point où qu’il était devenu quasiment impossible de prétendre à un quelconque sentiment d’échec.

Mais est plein dedans ce qui nous fait craindre la déconfiture. Aujourd’hui, s’il faut demander à l’ancien candidat à la présidentielle de 2018, Noël Tshiani, le sentiment qui reste de cette coalition ressemblant à un monstre à mille têtes est mitigé. Il en donne pour preuve les caciques du FCC venus en renfort pour la survie de la vision du Chef de l’État. Selon cet acteur politique, les anciens membres du PPRD ayant rejoint Tshisekedi au détriment de Joseph Kabila sont restés fidèles à ce dernier. Il profite de condamner le caractère moins compact de cette machine devant aider le Chef de l’État à réaliser au maximum sa vision pour ce premier quinquennat.

A LIRE  Entérinement du bureau de la CENI : Tshiani jette des fleurs à Mboso

« Les Chefs des institutions publiques actuelles, issus du PPRD – FCC, restent tous, sans exceptions, fidèles à leur famille politique, Olive Lembe et Joseph Kabila. Je salue leur loyauté et fidélité sans faille dans ce jeu politique des dupes », a-t-il écrit.

Si ces chefs des institutions issus du PPRD restaient fidèles à Joseph Kabila comme l’a fait savoir Noël Tshiani, on est en droit de dire qu’ils recevaient des ordres de la part de l’ancien Président de la République pour bloquer l’action gouvernementale.

Ces propos qu’on ne saurait certifier pour le moment jettent tout de même un coup de froid sur le fonctionnement même de l’Union Sacrée. Et les interrogations se multiplient.

L’initiateur de la proposition de loi sur la congolité n’est jamais été favorable à l’idée de regrouper les caciques du FCC et d’autres familles politiques, aux antipodes avec les valeurs de Félix Tshisekedi, au sein d’une même coalition.

A LIRE  La phrase mystérieuse de Célestin Tunda au siège du PPRD: "Yemeyi m'a dit, il ne faut pas avoir peur"

Depuis quelques temps, Noël Tshiani est opposé au régime de Tshisekedi sur plusieurs questions d’actualité, à l’instar du déploiement de la force régionale dans l’est de la République démocratique du Congo. Noël Tshiani serait-il fatigué de soutenir aveuglément le pouvoir de Félix Tshisekedi ? Ses prochaines déclarations et sorties médiatiques nous permettront de trancher de façon définitive.


objectif-infos

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.