Marche de Lamuka : la police a renforcé sa présence autour du Palais du Peuple

Tout se déroule normalement ce mercredi matin à Kinshasa, alors que la coalition Lamuka entend manifester pour entre autres, exiger la dépolitisation de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), le respect du calendrier électoral qui prévoit les élections en 2023 et les réformes électorales consensuelles.

La police a renforcé sa présence dans les endroits stratégiques. C’est notamment le Palais du Peuple où le reporter d’ACTUALITRE.CD la présence des plusieurs dizaines de policiers déployés. L’accès au siège du Parlement est filtré. La présence policière est aussi remarquable au rond-point Kintambo et dans d’autres carrefours de la ville. C’est le cas du rond-point Super dans la commune de Lemba. La présence policière est aussi constatée au pont Matete.

La marche devrait commencer à 8H30 à partir de Tshangu, dans l’est de Kinshasa. Les autorités n’ont pas autorisé cette manifestation. Mais les organisateurs avec à la tête Martin Fayulu insistent qu’ils vont bel et bien manifester, dénonçant par ailleurs une « dictature » du pouvoir actuel.

A LIRE  Kinshasa/LAMUKA : L’ECIDé saisit de nouveau Ngobila pour confirmer la marche du 15 septembre

Ivan Kasongo

Actualité.cd/Bisonews

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.