Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

lundi, novembre 29, 2021
58,115
Personnes infectées
Updated on November 29, 2021 3:07 am
6,081
Personnes en soins
Updated on November 29, 2021 3:07 am
50,930
Personnes guéries
Updated on November 29, 2021 3:07 am
1,104
Personnes mortes
Updated on November 29, 2021 3:07 am

Médias : BCC licencie un journaliste congolais suite à une interview controversée sur le Rwanda!

Le journaliste Congolais travaillant au sein de la rédaction BCC-Afrique à Dakar, Jacques Matand a été licencié par sa hiérarchie suite à une interview controversée sur la relation France-Rwanda. C’est le 7 février, que le journaliste congolais a reçu de sa rédaction en chef un courrier lui notifiant son licenciement pour faute grave avec effet immédiat.

Son licenciement est intervenue suite à une interview qu’il avait réalisée en novembre avec l’écrivain Charles Onana, auteur du livre Rwanda, la vérité sur l’opération Turquoise : Quand les archives parlent (L’artilleur), publié un mois plus tôt.
Son interlocuteur est l’auteur de plusieurs ouvrages polémiques depuis 2002, sur le génocide des Tutsi. Il est qualifié de négationniste dans la mesure où il accuse sans relâche la rébellion du FPR, alors commandée par Paul Kagame, d’avoir commis un double génocide contre les Hutu et d’avoir été à l’origine de l’attentat du 6 avril 1994 contre le président Juvénal Habyarimana, qui servit de signal déclencheur aux massacres contre les Tutsi.

A LIRE  RDC : Sit-in contre la politisation de la CENI, les jeunes de la LUCHA déjà au Palais du peuple

Dans son dernier ouvrage, l’auteur accusé le président rwandais d’avoir favorisé le génocide des Tutsi pour se hisser au pouvoir. Il a entrepris également de laver les dirigeants français de l’époque du soupçon d’avoir soutenu le régime hutu durant le génocide.

« Pendant les deux mois du génocide au Rwanda, j’ai découvert que l’Armée patriotique Rwandaise, dirigée par Paul Kagame, s’opposait à la venue d’une force multinationale au Rwanda », avait déclaré l’écrivain Onana, auteur du livre  » Rwanda, la vérité sur l’opération Turquoise ».
Par ailleurs, le Gouvernement Rwandais a accusé la BBC d’avoir été injuste, biaisée et inexacte et a indiqué qu’il se réservait le droit de prendre des sanctions à l’encontre de la BBC.

La BBC évoque la crainte au sujet de sa réputation « en sa qualité de source d’informations à travers le monde et en Afrique » et reproche au journaliste « le non-respect des lignes directrices de la politique éditoriale globale de la BBC ».

A LIRE  Nord-Kivu : 8 morts dans une nouvelle attaque attribuée aux combattants ADF

Elle note que cette décision « est une fuite en avant de la rédactrice en chef, qui n’assume pas son rôle, de premier responsable de la diffusion de tout sujet ».

Il y a lieu de signaler que Jacques Matand a travaillé au sein de la Radio Okapi en RDC et dans plusieurs médias étrangers. Il est Diplômé de l’école de journalisme de Lille (ESJ).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.