Moïse Katumbi à Kisangani : “Je suis avec eux dans l’Union sacrée de la nation, mais je n’accepterai pas de bêtises”

Lors de son meeting populaire ce lundi 20 décembre 2021 à Kisangani, dans la province de la Tshopo, Moïse Katumbi Chapwe, président national du parti politique Ensemble pour la République a confirmé être membre de l’Union sacrée pas pour cautionner mais pour développer le pays.

“Je suis avec eux dans l’Union sacrée de la nation, mais je n’accepterai pas de bêtises […] Nous ne sommes pas dans l’Union Sacrée pour tout cautionner, mais pour développer le pays. Je suis venu en politique pour sauver le peuple […] Je ne suis pas là pour négocier les postes. Le Congo a besoin des dirigeants honnêtes”, a-t-il dit devant une foule nombreuse.

Et d’ajouter : “Je suis venu à Kisangani pour lancer officiellement les activités de l’Ensemble. Cette ville a hissé de grands hommes politiques congolais. D’ailleurs, j’aurai ma seconde résidence ici pour être en communion avec vous”, a-t-il promis en swahili, la langue parlée dans cette partie du Nord-Est de la RDC.

A LIRE  Musique : Michel Bakenda aurait été empoisonné lors de son arrestation par les éléments de la police !

Dans la foulée, Moïse Katumbi a invité le gouvernement à supprimer la taxe “RAM” sur les téléphones cellulaires considérée comme “illégale” par le Sénat.

“Je voulais appeler ma femme au téléphone quand je venais, RAM a coupé mes crédits. Ce sont ces initiatives qui rendent la situation socio-économique très difficile […] Je demande au chef de l’État et au Premier ministre de supprimer cette taxe”, a déclaré Moïse Katumbi.

À noter que Moïse Katumbi Chapwe est arrivé lundi 20 décembre 2021 à Kisangani pour y implanter officiellement le parti politique Ensemble pour la République.

Fidèle Mamba congo-press

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.