vendredi, décembre 1, 2023

Creating liberating content

Retrait de la force...

Kinshasa, le 25 novembre 2023 - Hier, lors d'un sommet de l'East African...

Escalade des violences dans...

La période d'octobre et novembre 2023 a été marquée par une augmentation préoccupante...

Robert Malumba Kalombo élu...

Le 27 novembre 2023 restera gravé dans les annales de la République Démocratique...

Matata Ponyo Mapon rallye...

Une agitation palpable a secoué les abords de l'aéroport de Kindu le samedi...
AccueilA la UneMoïse Moni Della...

Moïse Moni Della appelle à l’évacuation médicale de Salomon Kalonda

Moïse Moni Della, le frère de Salomon Kalonda, conseiller spécial de l’opposant Moïse Katumbi, a exprimé des inquiétudes quant à la santé de son frère. Selon ses déclarations à MCP ce mardi 10 octobre 2023, l’état de santé de Salomon Kalonda se détériore rapidement. Il a lancé un appel pressant pour que Salomon soit évacué à l’étranger afin de recevoir les soins appropriés.

Moïse Moni Della a catégoriquement rejeté l’idée d’une fuite de son frère, insistant sur son innocence dans cette affaire. Il a déclaré : « La poursuite contre Salomon Kalonda n’a plus sa raison d’être, car aucune preuve n’a été démontrée jusqu’à présent. Donc, Salomon est détenu abusivement. Les conditions carcérales dans nos prisons sont médiocres. Aujourd’hui, Salomon est gravement malade, et sa situation mérite une évacuation, comme on l’a fait avec François Beya et d’autres personnes. Il a le droit de se faire soigner, et la fuite de Salomon n’est pas à craindre. On est en train de tuer une personne à petit feu. »

Salomon Kalonda est actuellement en détention depuis plus de six mois et fait face à plusieurs accusations, notamment la détention illégale d’armes à feu et de munitions de guerre, l’incitation des militaires à commettre des actes contraires à leur devoir et discipline, ainsi que des atteintes à la sûreté de l’État. De plus, il lui est reproché d’entretenir des liens et des contacts permanents avec les responsables du M23.

- Advertisement -

L’appel de Moïse Moni Della pour l’évacuation médicale de Salomon Kalonda intervient dans un contexte où les inquiétudes concernant les conditions de détention et la santé des détenus en République Démocratique du Congo sont de plus en plus préoccupantes. Cette affaire soulève des questions sur la nécessité d’assurer un traitement équitable et humain pour tous les détenus, quel que soit leur statut politique ou les accusations portées contre eux.

Il est essentiel que les autorités compétentes examinent attentivement la situation de Salomon Kalonda et prennent des mesures pour garantir son accès à des soins médicaux adéquats, tout en respectant les procédures légales en vigueur.

- Advertisement -

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

Continuer la lecture

Retrait de la force régionale de l’EAC en RDC : Regards contrastés sur la décision de Kinshasa

Kinshasa, le 25 novembre 2023 - Hier, lors d'un sommet de l'East African Community (EAC) en Tanzanie, la question cruciale de la sécurité dans l'Est de la République Démocratique du Congo (RDC) a été au centre des débats. Les...

Escalade des violences dans le Nord-Kivu : une situation alarmante met en péril la sécurité civile

La période d'octobre et novembre 2023 a été marquée par une augmentation préoccupante des incidents liés aux blessures par balle dans la région de Goma, la capitale de la province du Nord-Kivu, ainsi que dans les zones éloignées, révélant...

Robert Malumba Kalombo élu président de la FEC : Un nouveau chapitre pour l’économie Congolaise

Le 27 novembre 2023 restera gravé dans les annales de la République Démocratique du Congo (RDC) en raison d'un événement capital : l'élection de Robert Malumba Kalombo à la tête de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC). Cette...