Nord-Kivu : les FARDC quittent leurs positions à Ikobo

Une panique générale est signalée, ce vendredi 20 mai dans au moins quatre villages du groupement Ikobo, dans le territoire de Walikale (Nord-Kivu).

D’après un notable local, John Muhindo Muhemeri, mouvement de retrait des militaires est observé depuis 4 heures (2h TU), ce vendredi. Ils quittent les villages Bukumbirwa, Kanune, Rusamambu notamment. Cette tendance est aussi observée à Buleusa. Cette information est confirmée par le chef de groupement d’Ikobo et un député provincial de Walikale.

Selon ce notable, les militaires auraient reçu l’ordre de rejoindre leur régiment basé à Bambu, dans le territoire de Rutshuru. Muhindo Muhemeri dit craindre la réoccupation de ces villages par les groupes armés, qui risquent de s’affronter pour en avoir le contrôle.

Le porte-parole de Sokola 2, colonel Guillaume Njike, confirme la relève des militaires dans la zone. Mais il n’évoque pas les raisons de ce départ. Il demande toutefois à la population locale de ne pas s’inquiéter.

A LIRE  Procès Kamerhe : dispositifs sécuritaires renforcés aux alentours de la prison de Makala


Radio Okapi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.