Nord-Kivu : une attaque du M23 déjouée à Runyonyi

Une position des Forces armées de la RDC (Fardc) a été attaquée par les hommes armés qui seraient du M23 à Runyonyi, province du Nord-Kivu, lundi 20 décembre 2021.

C’était autour de 19h30 que les assaillants ont pris d’assaut cette position située dans la crête de Runyonyi. Les forces congolaises ont riposté et repoussé cette attaque, confirme le colonel Ndjike Kaiko Guillaume, porte-parole des opérations Sukola2. Il confirme que lors des échanges des tirs, un militaire congolais a été blessé et est pris en charge par l’équipe médicale.

Pour l’administrateur militaire du territoire de Rutshuru, colonel Nyengele Luc-Albert, c’est le mouvement du 23 mars (M23) qui est auteur de cette attaque. Il rassure que le calme est revenu et les Fardc contrôlent la situation, après toute une nuit d’échange des coups de feu. Il appelle la population au calme et de continuer à collaborer avec les forces de l’ordre et de sécurité pour bouter définitivement ces assaillants de ce territoire.

A LIRE  Kongo-Central : le Conseil d’Etat ne réhabilite pas l’ex-gouverneur Atou Matubuana, précise Me Willy Wenga

Delphin Mupanda congo-press

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.