« Nous n’envisageons pas les élections sans le Nord-Kivu et l’Ituri », Jean-Michel Sama Lukonde à Goma

Le premier ministre de la République Démocratique du Congo, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge s’est entretenu ce mardi 12 avril 2022 à Goma avec la presse réunie à l’esplanade du gouvernorat de province.

A travers une question, un professionnel des médias s’est attelé sur la menace qui pèse actuellement sur le Nord-Kivu et de l’Ituri, de voir les deux provinces être écartées des prochaines échéances électorales en raison de l’état de siège en vigueur.

En réplique , le chef du gouvernement a martelé qu’il n’est envisageable pour l’exécutif national d’organiser les élections l’an prochain sans les deux provinces.

A l’en croire, le gouvernement travaille sur l’éradication de l’insécurité cette partie du pays afin que le processus électoral s’y déroule comme prévu.

«Bien sûr qu’il est souhaitable que nous ayons une partie de la République qui soit plus pacifiée pour que ces opérations puissent se faire et que ces deux provinces soient prises en compte dans le cadre des élections qui vont se faire. À ce stade, nous n’envisageons pas les élections sans ces deux provinces », a déclaré Jean-Michel Sama Lukonde.

A LIRE  RDC : Katumbi nomme Jerry Biangani secrétaire national en charge notamment « des congolais de l’étranger » au sein du parti Ensemble

Sama Lukonde Kyenge a séjourné dans la ville de Goma du lundi à ce mardi 12 avril afin d’évaluer l’état de siège instauré depuis le 06 mai 2021 dans le Nord-Kivu et l’Ituri afin de mettre un terme à la violence des groupes armés.


RTNC

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.