Nouveau Bureau de la CENI : Le Présidium CENCO-ECC préconise la continuité de l’administration Nangaa

Le consensus n’ayant pas été trouvé à la dernière pépinière des confessions religieuses, la Conférence Episcopale Nationale du Congo, CENCO et l’Eglise du Christ au Congo (ECC) souhaitent que l’administration Nangaa assure les préparatifs techniques en vue de baliser le travail au prochain Bureau de la CENI.

Le Présidium CENCO-ECC suggère aux parlementaires le bon traitement de dossiers des candidats conformément aux articles 10 et 12 de la Loi portant organisation et fonctionnement de la CENI.

La CENCO et l’ECC invitent, par ailleurs, le Président de la République à jouer son rôle de garant du bon fonctionnement des institutions et de la Cohésion Nationale afin de maintenir le cap des élections de 2023 et à la population congolaise, d’exercer sa liberté en barrant la route à toute intention de prendre en otage le processus électoral.

Pour escamoter la crise, le Présidium CENCO-ECC propose comme piste de solutions, de nouvelles discussions avec le groupe de six confessions religieuses afin de mettre de nouvelles candidatures valables, que de rester borner sur ceux qui divisent leur Plateforme.

A LIRE  USN : Entre peuple et intérêt politique, Félix Tshisekedi à nouveau otage

Serge BOKATOLA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.