Onatra: les agents réclament 45 mois d’arriérés de salaire, la police use de gaz lacrymogène

Des agents de la Société commerciale des transports et des ports (Sctp), ex Onatra, sont en colère depuis ce vendredi 22 octobre 2021. Ils réclament 45 mois d’arriérés de salaire, l’ouverture des ports de Matadi, Boma, Ilebo et Banana.

Ces manifestants ont brûlé des pneus devant leur bâtiment situé le boulevard du 30 Juin, en face de l’ex Sozacom, perturbant ainsi la circulation sur ce tronçon.

Des éléments de la police envoyés sur place pour calmer la situation, ont usé de gaz lacrymogène. Quelques agents ont également été interpelés.

Mais les agents déplorent l’intervention musclée de la police qui a « violé » le bâtiment de l’Onatra jusqu’à pénétrer à l’intérieur pour les malmener, « alors que nous ne faisons que revendiquer nos droits », regrette un travailleur.

LM
congo-press.com

A LIRE  Malgré une dette sociale de 44,8 millions USD, la SCPT a recruté 2 106 agents sans passer par un test (IGF)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.