Opération Kin-bopeto:  Huit bourgmestres ont repris leurs fonctions après trois mois de suspension

Au total trois mois sans fonction suite au laxisme dans l’exécution des mesures arrêtées dans le cadre de l’opération d’assainissement de la capitale “Kin bopeto”, tel a été la suspension de huit bourgmestres des communes de Kinshasa. Ils ont repris leurs fonctions depuis mardi 19 mai dernier.
Il s’agit des bourgmestres de Kimbanseke, Lingwala, Matete, Ndjili, Ngaba, Ngaliema, Ngiri Ngiri et N’sele. Le porte-parole du gouvernement provincial de Kinshasa, Charles Mbuta Muntu a confirmé ce mercredi 20 mai à ACTUALITE.CD que les concernés effectuent depuis mardi des remises et reprises avec leurs adjoints qui assuraient l’intérim.
Leur suspension a débuté depuis le mois de février dernier sous ordre du gouverneur de la ville province Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka. À l’issue d’une rencontre d’évaluation de l’opération « Kin Bopeto« , lancée pour assainir la ville province de Kinshasa, le gouverneur les avaient reproché de n’avoir pas appliqué les instructions données pour la réussite de ladite opération dans leurs communes respectives.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.