Patrouille financière : Tony Mwaba mis à nu par l’IGF

La lutte pour l’instauration de la bonne gouvernance demeure le cheval de bataille de l’inspecteur général des finances et chef de service Jules Alingete Key.

Après avoir réussi à contraindre la Ministre du Portefeuille à suspendre les mandataires dans quelques entreprises de son ministère en l’occurrence la REGIDESO, la SCTP (ex-Onatra), la Société Cobil, Sonahydroc et Cohydro, pour gestion calamiteuse, l’IGF a mis à nu la criminalité Financière de Tony Mwaba dont 2 conseillers sont à Makala.

Lino Mpeko et Henock Kukelemana, respectivement comptable et conseiller du ministre de l’enseignement primaire secondaire et technique sont placés sous mandat d’arrêt provisoire depuis le lundi 4 avril dernier, après leur audition au parquet général près la cour d’appel de Kinshasa Gombe.

 
Le 18 mars dernier, la Direction de l’Inspection Générale des Finances (IGF) avait accusé les mêmes personnes (les Conseillers, Directeur du cabinet et comptable du ministère de l’EPST) de faux et usage de faux « dans le but de détourner les fonds publics destinés à l’organisation du tournoi interscolaire panafricain organisé du 19 au 20 février».

A LIRE  Sud-Ubangi : installation d’une cour militaire à Gemena vivement souhaitée


24sur24.cd

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.