Plainte contre Koffi : formel, Claude Mashala rejette tout règlement à l’amiable

Excuses de sourds entre le camp Olive Lembe et l’artiste musicien Koffi Olomide. Entre les deux côtés, c’est l’impasse. Koffi fait son mea culpa, le camp Lembe au point de saisir la justice.

Koffi aurait tort de crier victoire. L’image de l’ex première Dame n’est pas à vendre.

Lésés, plus de 50 avocats comptent traduire Koffi Olomide en justice, pour ses propos discourtois tenus vis-à-vis de Olive Lembe.

C’est le kabiliste Claude Mashala qui l’a annoncé lors d’une interview exclusive accordée à 24H.CD ce jeudi.

« Je crois qu’il n’y’a pas de gagnant, il n’y’a pas de perdant. Moi ce qui compte pour moi, ce que le grand Koffi Olomide ait reconnu la hauteur de Maman Olive et Joseph Kabila. Est-il qu’il y’a une procédure judiciaire qui a été amorcée. On est parti au nombre de 26 pour se retrouver à plus de 50 avocats. », a dit Mashala.

Détruire est facile. Construire par contre, c’est difficile. Clause Mashala ne cache pas sa déception après les propos malencontreux de Koffi sur Olive.

A LIRE  Dossier Ceni: “ce scénario n’a que trop duré… il faut passer aux choses sérieuses” (Eugène Diomi Ndongala)

« L’honneur c’est comme la virginité, une fois perdue, on ne sait pas la recouvrer. En fait ce que nous visons, ce n’est pas l’humilier. C’est juste pour qu’il comprenne la notion du rouge, vert orange est pour tout le monde. Il doit comprendre que quand c’est le rouge, il faut s’arrêter. », formule Claude Mashala.

Lors de sa récente sortie médiatique ratée, à l’émission « Bosolo na politik », l’artiste musicien congolais Koffi Olomidé avait tenu des propos désobligeants en l’encontre de l’ancienne première dame, Olive Lembe Kabila.

L’artiste musicien avait estimé que Olive Lembe n’était pas mieux placée pour mettre en place une quelconque initiative judiciaire, car selon lui, la justice était sélective sous le régime de Joseph Kabila, son époux , et n’a pas intérêt à s’attaquer à la justice sous le régime Tshisekedi.

Les propos malencontreux de Koffi Olomide sur la personne de Olive Lembe Kabila l’ont attiré des foudres au point où il n’a pas pu gérer la tendance et s’est vu dans l’obligation de revenir sur le même plateau où il avait tenu lesdits propos, pour présenter ses excuses publiques à l’ancienne première dame.

A LIRE  Kinshasa : Gentiny Ngobila lance l'opération "Zéro déchet à l'aire libre"

« 48 heures après l’émission que nous avons fait dans laquelle j’étais venus parler des sujets de notre pays que j’aime. Je me suis rendu compte qu’à travers un lapsus j’ai lésé Maman Olive Lembe.Vraiment je n’étais pas venu dans cette émission pour faire souffrir qui que ce soit, mais j’étais venu pour parler au nom de mes compatriotes. Maman Olive est notre maman, elle fut première dame de la République. Je viens pour lui dire d’apaiser son cœur. Je lui présente mes excuses », s’était-il excusé.

Pour rappel, l’ancienne première dame de la République, Olive Lembe Kabila, a appelé le mercredi 28 juillet 2021, le président Tshisekedi à veiller sur l’appareil judiciaire où s’observe selon son constat, une justice à double vitesse.

L’épouse de Joseph Kabila s’exprimait à l’occasion de la cérémonie inaugurale de la cellule juridique ouverte au sein de son Asbl Initiative Plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.