Pollution des rivières congolaises: le procès contre la société angolaise Catoca ouvert, sentence dans 8 jours

Le procès contre la société angolaise Catoca Mining s’est ouvert ce lundi au Tribunal de Grande Instance de Tshikapa dans le dossier de la pollution des rivières congolaises Kasai et Tshikapa entre juillet et aout 2021.

Un collectif de 8 avocats a été constitué. L’avocat et député Guy Mafuta était préséant. Conduisait le collectif, il a aussi plaidé. L’affaire est prise en délibéré. Le tribunal se donne 8 jours pour la sentence. 

Pour rappel, plusieurs milliers de plaintes avaient été déposées dans le cadre de cette action en responsabilité civile. Les plaignants espèrent procéder à l’exequatur (décision par laquelle un tribunal rend exécutoire sur le territoire national une sentence arbitrale ou un jugement ou un acte étranger), espérant que le jugement éventuel sera exécuté même en Angola.

A LIRE  Santé : le Dr Jérôme Munyangi annonce la mise en place d'une commission entre son équipe et celle du Dr Muyembe dans la lutte contre la covid-19

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.