vendredi, décembre 1, 2023

Creating liberating content

Retrait de la force...

Kinshasa, le 25 novembre 2023 - Hier, lors d'un sommet de l'East African...

Escalade des violences dans...

La période d'octobre et novembre 2023 a été marquée par une augmentation préoccupante...

Robert Malumba Kalombo élu...

Le 27 novembre 2023 restera gravé dans les annales de la République Démocratique...

Matata Ponyo Mapon rallye...

Une agitation palpable a secoué les abords de l'aéroport de Kindu le samedi...
AccueilA la UnePréoccupations de l'EAC...

Préoccupations de l’EAC sur les Allégations de Collaboration avec le M23 en RDC

La Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC) exprime sa profonde préoccupation concernant les récentes allégations de collaboration avec des groupes armés, en particulier le M23, dirigées contre ses contingents déployés dans l’est de la République Démocratique du Congo (RDC). Le secrétaire général de l’EAC, Peter Mathuki, a réagi à ces allégations dans un communiqué publié jeudi dernier.

Les accusations portées contre la Force régionale de l’EAC (EACRF) visent à remettre en question les efforts considérables déployés pour restaurer la paix et la sécurité dans l’est de la RDC. Selon M. Mathuki, l’EACRF travaille en étroite collaboration avec le gouvernement congolais et d’autres parties prenantes pour faciliter l’ouverture des principales routes d’approvisionnement, assurer le retour en toute sécurité des personnes déplacées à l’intérieur du pays dans leurs foyers, et améliorer la protection des civils. Ces actions s’inscrivent dans le cadre de leur mandat visant à maintenir la stabilité régionale.

L’accusation de collaboration avec les rebelles du M23 a été portée par la société civile du Nord-Kivu, mais l’EAC insiste sur le fait que les forces des Républiques du Burundi, du Kenya, du Soudan du Sud et de l’Ouganda, déployées dans la région, ont strictement respecté le code de conduite et les procédures établies, ainsi que le droit international.

- Advertisement -

Peter Mathuki a souligné que la protection des civils est une priorité cruciale dans leurs opérations. Il a également affirmé que les actions de la Force régionale sont guidées par son mandat et les orientations stratégiques des chefs d’État de l’EAC.

Contrairement à certaines allégations, l’EAC soutient que ses troupes sont engagées à faire respecter le droit international humanitaire et le droit des conflits armés, assurant ainsi la protection des civils touchés par le conflit.

- Advertisement -

Ces clarifications interviennent à un moment où des affrontements entre le M23 et le groupe d’autodéfense Wazalendo sont signalés à Masisi et à Rutshuru, au Nord-Kivu. L’EAC, préoccupée par cette reprise des hostilités, appelle toutes les parties impliquées dans le conflit à respecter le cessez-le-feu et à faire preuve de retenue, conformément aux directives des chefs d’État de l’EAC.

Peter Mathuki a également rassuré la population de l’est de la RDC et les autres parties prenantes que la Force régionale s’engage à favoriser la paix, la stabilité et la sécurité au Nord-Kivu, soulignant l’importance du soutien de la région.

- Advertisement -

Dans ce contexte, il a exhorté la communauté internationale à continuer de soutenir les efforts de l’EAC pour parvenir à une résolution pacifique de ce conflit dévastateur. « Ensemble, nous pouvons faciliter la création d’un environnement de vie sûr et tranquille pour la population de l’est de la RDC« , a-t-il conclu.

- Advertisement -
  • Explore tags ⟶
  • EAC

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

Continuer la lecture

Retrait de la force régionale de l’EAC en RDC : Regards contrastés sur la décision de Kinshasa

Kinshasa, le 25 novembre 2023 - Hier, lors d'un sommet de l'East African Community (EAC) en Tanzanie, la question cruciale de la sécurité dans l'Est de la République Démocratique du Congo (RDC) a été au centre des débats. Les...

Escalade des violences dans le Nord-Kivu : une situation alarmante met en péril la sécurité civile

La période d'octobre et novembre 2023 a été marquée par une augmentation préoccupante des incidents liés aux blessures par balle dans la région de Goma, la capitale de la province du Nord-Kivu, ainsi que dans les zones éloignées, révélant...

Robert Malumba Kalombo élu président de la FEC : Un nouveau chapitre pour l’économie Congolaise

Le 27 novembre 2023 restera gravé dans les annales de la République Démocratique du Congo (RDC) en raison d'un événement capital : l'élection de Robert Malumba Kalombo à la tête de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC). Cette...