Procès François Beya: première audience, huis clos, 35 minutes, ses avocats sollicitent déjà une liberté provisoire

La première audience du procès François Beya a pris fin à la Haute cour militaire siégeant en audience foraine à Makala. Elle n’a duré que 35 minutes, et a débuté par l’identification des prévenus.

Les avocats de celui qu’on a surnommé « Fantômas » ont introduit une demande de liberté provisoire.

La prochaine audience est fixée pour ce vendredi 10 juin.

Il faut noter que l’audience de ce vendredi 3 juin était à huis-clos, sans presse, et non retransmise sur la RTNC contrairement au souhait du Collectif Free François Beya qui réitère sa demande d’un procès télévisé. Car, « le peuple veut savoir la vérité », insiste Me Victor Tesongo.

François Beya est officiellement poursuivi pour « complot contre la personne du Chef de l’État, injures, incitation des militaires à l’indiscipline ».

LM
congo-press.com

A LIRE  Covid-19 : 2 300 décès signalés en Afrique et plus de 69 000 cas testés positifs

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.