Procès Matata : Faute d’un interprète pour le responsable de la société AFRICOM, l’audience renvoyée à jeudi 

Après son séjour aux États-Unis, l’ex-premier ministre Augustin Matata Ponyo s’est présenté ce lundi 11 juillet 2022 à la Cour de cassation.

Il est poursuivi avec l’ancien ministre près le premier ministre, Patrice Kitebi, ainsi que le responsable de la société AFRICOM, le sud-africain Globler Christo, pour détournement par surfacturation de plus de 200 millions de dollars américains pour la gestion du parc agro-industriel de Bukanza Lonzo. 

Après l’ouverture et l’identification des accusés, la Cour de cassation a décidé de renvoyer l’audience à jeudi prochain pour trouver un interprète pour les propos du responsable de la société AFRICOM qui s’exprime en anglais. 

En novembre de l’année passée, la Cour constitutionnelle s’était déclarée incompétente à statuer sur ce dossier. Cette décision a conforté la partie Matata qui, jusqu’à ce jour, martèle qu’il y a un vide juridique en RDC s’agissant des poursuites contre un ancien premier ministre qui aurait commis des griefs pendant l’exercice de ses fonctions. 

A LIRE  Procès Pascal Mukuna : l'audience renvoyée au 17 juin prochain !

Intronisé candidat à la prochaine élection présidentielle par son parti politique, le sénateur Matata a toujours dénoncé une affaire politique pour faire taire ses ambitions. 

Merveil Molo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.